Prunier

Anna Späth

Prune tardive de fin d'été, sucrée, juteuse, parfumée. A couteau, à cuire.

Boule d'or

Grosse prune de fin juillet - début août, très répandue en Auvergne, ressemblant à la Reine-Claude d'Oullins. Ferme, sucrée, parfumée, de bonne conservation. A couteau, à cuire. Auto-fertile.

Guigoui

Prune d'août, répandue localement en Auvergne. A couteau, à cuire. 

Herman

Prune bleue, allongée, très précoce. Sucrée, parfumée. A couteau, à cuire. Maturité : début juillet. Origine : Suède

Löhrpflaume (Prune de Löhr)

Prune (calibre entre Mirabelle et Reine-Claude) à chair molle, juteuse, sucrée, très parfumée. A couteau, excellente pour la distillation. Partiellement auto-fertile. Maturité : mi- à fin août. Origine : Canton de Berne, Suisse, après 1850

"Mirabelle de juillet"

Mirabelle précoce moins parfumée et sucrée que les variétés de Nancy et de Metz.

Mirabelle de Metz

Petit fruit jaune doré, pointillé de rouge. Ferme, juteuse, très parfumée. En frais, tarte, confiture, compote, conserves, confiserie. Maturité : mi- à fin août. Origine : ancienne

Mirabelle de Nancy

Fruit plus gros que celui de Metz. Ferme, sucrée, parfumée. En frais, pâtisserie, confiture, conserve, pruneaux. Maturité : mi-août à début septembre. Origine : introduite au XVème siècle par le roi René d'Anjou

Muscat de Debrecen

Quetsche de fin d'été. Mi-ferme, juteuse, sucrée, peu acidulée, à parfum musqué. A couteau, très bonne distillée. Maturité : mi- à fin septembre. Origine : Probablement de Hongrie

Quetsche blanche de Létricourt

Fruit moyen jaune citrin, pruine blanchâtre. Croquante, sucrée. Bonne crue, excellente en tarte et après séchage pour pruneaux. Auto-fertile. Maturité : fin août à début septembre. Origine : incertaine, répandue notamment en Lorraine.

Quetsche d'Alsace

Prune ovale, violette mure en septembre. Sucrée, juteuse, parfumée. A couteau, à tarte, confiture et pruneaux.

"Quetsche précoce"

Fruit assez gros violacé. Ferme, juteuse, sucrée. En frais, tarte, confiture, distillation. Maturité : mi- à fin août. Origine : inconnue, présente dans la Creuse

Reine-Claude d'Oullins

Gros fruit jaune-vert, pruine blanchâtre. Tendre, moyennement juteuse, sucrée, parfumée. En frais, tartre, confiture. Auto-fertile. Maturité : début août. Origine : Coligny (Ain), 1866

Reine-Claude de Bavay

Fruit jaune verdâtre taché de roux (ressemblance avec Reine-Claude dorée). Ferme, très juteuse, sucrée, parfumée. En frais, tarte, conserve, à l'eau de vie, pruneaux. Auto-fertile. Maturité : fin août à début septembre. Origine : Malines (Belgique), 1841

Reine-Claude dorée (Reine-Claude verte)

Fruit jaune verdâtre ponctuée de rouge. Ferme, très juteuse, très sucrée, très parfumée. En frais, compote, confiture, à l'eau de vie, pruneaux. Maturité : mi-août à début septembre. Origine : Orient, introduite au XVIème siècle

Reine-Claude tardive de Chambourcy

Fruit vert-jaune légèrement orangé. Chair fondante, très sucrée, juteuse, agréablement acidulée, bien parfumée. En frais, conserves. Maturité : septembre. Origine : Fourqueux, Yvelines, avant 1810

Reine-Claude violette

Fruit violet-noir, pruine bleue. Très juteuse, rafraîchissante, très sucrée, parfumée. En frais, compote, pruneaux. Maturité : fin août. Origine : inconnue, citée en littérature en 1803

Sainte-Catherine

Fruit ovale jaune doré taché de rouge, pruine blanchâtre. Tendre, juteuse, bien sucrée, mielleuse, parfumée. En frais, pâtisserie, pruneaux ("Pruneau de Tours" et "Pruneau de Vitteaux"). Maturité : début septembre. Origine : ancienne, inconnue

Thames Cross

Très gros fruit jaune à chair ferme, très sucrée, parfumée. A croquer, pour la pâtisserie et les conserves. Maturité : fin août. Origine : Bristol, Angleterre, 1925